• Coordination Gilets Jaunes Occitanie

    Regroupement des informations départemental d'Occitanie

 Coordination des Gilets Jaunes d'Occitanie

 Comptes Rendus

le 13-01-2019

MONTPELLIER

[ASSEMBLÉE/RÉUNION] Compte-rendu de l’assemblée du 13 janvier ASSEMBLEE GILETS JAUNES 34·

Compte-rendu de l’assemblée du 13.01
ASSEMBLÉE GILETS JAUNES 34·MARDI 15 JANVIER 2019

Compte-rendu de l’assemblée du 13.01
Nombre de participants : début d'AG : 206 ; avant débats et votes : 151.
La séance s’ouvre par un rappel de la charte et la mise en place d’une boîte à écriture afin de permettre à celles et ceux ne pouvant ou ne voulant pas user du micro de s’exprimer malgré tout. Les propositions ainsi inscrites peuvent également rejoindre l’ordre du jour afin d’être débattues et votées.
I. Commissions
1. Commission action-manifestation :
- Mise en place difficile, beaucoup de discussions et de sous-groupes mais pas encore d’actions concrètes à grande échelle (un porte-à-porte en binôme pour appeler à rejoindre le mouvement est évoqué). Des retours sont encore attendus pour toutes les petites actions mises en place.
- Retour sur les rencontres Maison des syndicats, jeudi 10 janvier CGT et FO.
2. Commission street médics :
- Création d’une com’ interne, avec logo : pour éviter de se faire viser dès le début, ont été fouillés et ont pu circuler (police), pour éviter GAV et se voir retirer le matériel.
- Les modos street medics sont en retrait sur fb pour ne pas se faire fermer les pages.
- Info sur les gaz : ne PAS ramasser les palets de gaz anti-émeutes (exemples montrés : diamètre 10 et 12 plus rapides), qui restent longtemps toxiques. Possibilité de les mettre dans un sac mais uniquement en portant d’épais gants de protection.
- Samedi 12 janvier : 3 blessés dont 1 au niveau de l’œil + nez + arcade fracturée.
- Les pompiers n'ont pas voulu évacuer les blessés par LBD.
3. Commission communication :
- La commission a formé deux groupes : com’ interne (entre GJ) et com’ externe (relation presse).
- Communiqué sur fb mais page fb supprimée. Demandes de sauvegarde pour les pages, d'épingler les dates les plus urgentes en haut de page.
- Impression de flyers d’information sur la tenue de l'AG, disponibles depuis le jeudi 10 janvier, avec besoin de distributeurs.
- Demande d'avoir plus de lieux et plus de dates.
- Plusieurs RdV presse (lundi 7, mercr 9, samedi 12), version valorisée. Point presse, convocation des médias le samedi 12 à 13h50 aux 3 Grâces. Midi Libre, F3, F bleu, viaOccitanie, Gazette ont répondu mais seule l'équipe de ML s'est déplacée au point presse. Présents dans la manif : F3, Gazette, ML et F bleu.
4. Commission juridique (ni prise de parole, ni date de réunion future)
II. Prises de paroles libres
- Récit de la manif’ de Nîmes : les manifestations sont de plus en plus violentes, avec le soutien/l’acceptation croissante d’une partie toujours plus étendue du cortège. Du fait de l’absence quasi-systématique de sommations, et des très nombreux tirs (LBD, flashballs) visant spécifiquement la tête, il est conseillé à chacun de se munir d’un casque, y compris parmi les lignes arrières. De larges photos des blessés ornaient les pancartes. Les manifestants franchissent un nouveau cap : ils prennent l’initiative face aux forces de l’ordre (une contre-charge suite à la charge de la flicaille sur la place des arènes et, dans la soirée, une charge de la foule vers les CRS à la suite d’un motard). L’intégralité des banques du boulevard Victor Hugo (soit 6-8 établissements) a été assaillie (vitrines, portes, distributeurs, et mobilier pour former des boucliers de fortune contre les tirs des CRS et de BAC). Un groupe fb sur Alès, potentiellement les inviter à l’AG.
- Cette semaine, diverses actions ont été référencées : lundi, TGI ; mardi, soutien Florensac et vœux du maire Saurel ; jeudi, Maison des syndicats (environ 60 GJ, seul Sud Solidaire a répondu positivement) et vœux LaReM. Des commandos de nuit s'en sont pris à des sièges de journaux, ont fait des blocages.
- Sud Solidaire n’est pas logé à la maison des syndicats et apporte au mouvement un soutien logistique (dont la sono et le micro pour les AG).
- À propos de l’audiovisuel :
- En cas de photos ou de vidéos, flouter absolument les visages, car certaines ont été incriminantes au TGI. Des logiciels de floutage ou des applications existent.
- Des personnes réalisant indépendamment des médias des photos/vidéos sont régulièrement bloqués sur facebook et demandent à être, au contraire, mis en contact afin de prêter main-forte par l’image et le son.
- Ce qui se passe en Corse n’est pas relayé.
- Organisation manif’ :
- Orga niveau sécurité (« casques jaunes ») afin que la manif passe du point A au point Z. Buts : permettre des manif’ sans attaques, soutenir les médics, couvrir et protéger.
- Il est possible d’organiser des manif’ pacifiques mais virulentes : faire du bruit, laisser chacun manifester comme il l’entend (cohabitation paisible entre les pacifistes et les activistes) ; il a été proposé de remplacer la minute de silence par la « minute de boucan ».
- Évitez de courir durant les mouvements de foule.
- Évitez de relancer les cartouches de gaz si vous ne savez pas où elles vont atterrir. De même pour tous les projectiles, car de nombreux manifestants manquent régulièrement d’être frappés par des projectiles très mal envoyés.
- Ne quittez pas les manif’ seul, du fait du risque accru d'interpellation.
- Besoin de TALKIES pour les médics.
- Point Commission Communication : 3 tracts (1 pour AG), 1 pour se protéger en manif, 1 pour savoir quoi faire lors interpellation. Ces tracts n'ont pas été distribués lors manif. Besoin de distributeurs.
- Les propositions libres (appels aux volontaires) :
- Dans le cadre commercial, il est proposé d’arrêter de payer avec la carte bancaire afin de réduire les bénéfices bancaires.
- Création d’un groupe à Lunel pour aller voir élus et préfets (monter des dossiers légaux, poser des questions, filmer). Volonté d’élections anticipées et proposition que chacun monte son groupe dans son village.
- Chacun peut demander à son pharmacien ou à son médecin du matériel pour les street médics, puis l’apporter aux intéressés. On recherche également des infos sur comment les urgences ont géré les 3 blessés de l'acte 7. Jeudi la Ministre de la santé était, discrètement, dans les locaux du Midi Libre : LabSanté.
- Proposition d'inviter une avocate à l'AG prochaine. Aucune autre information pour le moment.
- Faire des actions citoyennes pour faire venir les médias (nettoyer la chaussée, actions pour les SDF).
- Soutenir les personnes en GAV, les accueillir à leur sortie. Soutenir leurs proches, donner les numéros des avocats. Les auditions sont libres d'accès, donc y aller.
- Rencontre avec secteur chimie, action sur Sanofi.
- Ramener les étudiants dans le mouvement (réforme des droits d'inscription).
- Rappels :
- Apparemment, les cagnottes de soutien à ceux qui comparaissent sont interdites dans droit français. Il faut donc, pour le même usage, créer des cagnottes autrement nommées.
- Lundi 14h : rassemblement TGI
- Jeudi 14h : commissariat central de Montpellier (206 rue du comté de Melgueil) ou commissariat 2 (allée Jules Milhau) ; manque de détails sur ces rassemblements.
- LaReM organise une rencontre avec 3 syndicats de police le jeudi 17, à 19h, Brasserie MbyMHR : « FdO au bord de la rupture ? »
- Samedi 19 janvier, 12h30, hôtel de Ville : rassemblement organisé par un ensemble de 4 associations, dont Désobéissance civile et Attac.
- 26 jan : les GJ de Commercy (Lorraine) appellent à une assemblée des assemblées.
- Association Alternatiba, qui lutte contre le réchauffement climatique, communique ses dates : 27 janvier (marche), 30 janvier (réunion de coordination nationale) et 16 mars (Internationale écolo).
- À l’attention de la Commission Communication :
- 162 millions d'argent public sont attribués sans contre-partie aux médias de masse. La mise en place d’un média-relai en opposition a été demandée durant l’AG. Les médias noircissent le trait (GJ armés de bâtons, de clous et de bombes d’acide, paraît-il) et une contre-propagande serait bienvenue.
- Se rapprocher des différents groupes fb. Radio FM + propose itw 4 GJ le 17 jan à 16h (besoin 2 GJ), 1 h d'enregistrement, possibilité reconduction hebdomadaire. Possibilité : envoi enregistrement anonyme. Renseignement : radiofm.org.
- Proposition de création d'un site internet spécial GJ Mtp.
- Problèmes internes aux GJ soulevés :
- Il a été soulevé que des femmes se mettent en retrait et que la participation à des manifestations, actions, assemblées ou autres ne soient pas toujours évidente pour ces dernières.
- Certains s'étonnent que communication sur le RIC ne se fasse plus.
III. Lecture des mots laissés dans la Boîte à écritures
Note : cette lecture a été faîte à la va-vite, du fait de l’heure tardive et de l’importante quantité d’expressions écrites. La mise en place d’une méthode pour rendre les propos écrits plus audibles serait un sujet intéressant à débattre.
IV. Débats et votes
Non au changement du mode de vote.
Non au changement de lieu pour la tenue de l'AG.
Report du vote sur la mailing list.
Oui pour conserver le temps de parole à 3 minutes.
Non à la présence de la presse pendant les AG.
Non à la venue d'une équipe de Lunel pour un temps de parole autre que celui de 3 minutes, prise de parole libre.
Oui : 13h, départ Paillade pour relier les gens.
Report de la question du groupe de sécurité.
V. Synthèse
Plusieurs soucis de fonctionnement ont pu être soulevés durant cette AG, à savoir :
- le forum de libre expression ayant duré 2h30 (durée fixée par la charte votée aux précédentes AG : une heure), la partie débat-vote constituant l’ossature de l’AG a dû être rapidement expédiée, sans tour de parole précis et dans le désordre, de sorte que de nombreux sujets n’ont pu être traités et qu’une cinquantaine de personnes s’était déjà absentée quand les votes ont commencé. Une telle durée s’explique par le besoin des gens de communiquer leurs expériences et ressentis ; néanmoins, beaucoup attendent également que l’AG débatte et vote des actions concrètes. Par conséquent, à pour les prochaines sessions, il s’agira de rééquilibrer la part de temps accordée au forum et aux débats ;
- la présence de policiers en civil, à l’écart et qui ont manifestement noté les signalements de beaucoup de personnes, a provoqué de vives réactions. Par conséquent, il est rappelé à chacun qu’un tel flicage ne peut entraîner de la part des membres de l’assemblée aucune réaction violente, sauf à vouloir tomber dans le piège des forces de l’ordre ;
- le temps de parole de chacun a été fixé à trois minutes par sujet, et cela a été voté et re-voté à de nombreuses reprises, avec toujours le même résultat. Il est nécessaire de rappeler que s’octroyer la liberté de parler plus longuement signifie voler la liberté des autres à bénéficier eux aussi d’un tour de parole. Si le temps accordé à chacun est si réduit, c’est qu’il permet ainsi au plus grand nombre de s’exprimer, à charge aux intervenants d’entrer dans le vif du sujet (et à demander sans hésitation de l’aide aux autres si s’exprimer devant une assemblée leur est malaisé) ;
- des sujets importants n’ont pu être traités (le cas d’une réponse/action commune au débat national, par exemple) ;
- le retour des commissions, notamment de la comm’ action, a été malaisé. Une solution est qu’à l’avenir, chaque commission mandate un référent pour en faire le compte-rendu devant l’AG du dimanche suivant.
La prochaine assemblée se tient toujours dimanche 20, à 14 heures, sur la place des grands hommes d’Odysséum.

 

 Coordination Départemental

Cliquer sur un onglet pour voir le détail du département sélectionné

 Nous contacter

Aidez-nous à transmettre et faire circuler les informations, les comptes-rendus, les actions, ou même inscrire votre groupe.